Principes du traitement
Il repose sur trois éléments indissociables :
- Le port de lunettes : elles visent à décontracter le ou les muscles oculomoteurs impliqués en positionnant un verre prismatique dans l'axe musculaire. Elles doivent être portées toute la journée.
- Le port de semelles dites proprioceptives : elles visent à rétablir l'équilibre pressionnel des capteurs de la plante des pieds.
- Les exercices quotidiens de relaxation (10 minutes environ par jour) : ils ont pour but de décontracter les chaînes musculaires. Afin de mieux relâcher les chaînes musculaires du dos, l’enfant devra lire et écrire sur un pupitre incliné de 30°.

L’orthophonie, si elle est en cours, doit être systématiquement continuée. En effet le traitement orthophonique, quelle que soit la méthode utilisée a pour but d’aider l’enfant à trouver des stratégies lui permettant de contourner sa dyslexie et de rattraper son retard scolaire. Sa poursuite est indispensable a la réussite du traitement. La rééducation orthoptique est également parfois nécessaire.

Il est donc important que l'enfant soit examiné par les différents intervenants en même temps puisqu'il est vu dans sa globalité :
- L'orthoptiste pour vérifier sa vision binoculaire et pour éliminer une autre pathologie (le strabique ne peut être appareillé par exemple)
- L'ophtalmologiste pour éliminer un trouble de la réfraction, rechercher une éventuelle lésion organique puis pour rechercher le syndrôme de déficience posturale lors de l'examen postural.
- Le podologue-posturologue va confirmer le SDP par l’examen clinique postural et l’analyse des appuis, visualisés grâce à une plateforme de stabilométrie, afin d’adapter les semelles en fonction de la correction prismatique.


Lunettes à prismes


Semelles orthopédiques


Pupitre de lecture